Lavandou 2016

Mercredi 4 mai, nous voilà réunis Gare de Lyon pour une nouvelle escapade méditerranéenne…

Le TGV est à l’heure, direction Toulon, puis un petit tour dans un beau car tout neuf réservé par l’ami Bertrand…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

et nous voilà arrivés au Lavandou. La maison familiale « les pins penchés » sera notre point de chute. Certes ce n’est pas un 4 étoiles (chambres de 4 à 6…) mais c’est correct et propre.

!cid_B0526E10-34F8-44C1-9639-7D4B34ADCD22_redimensionner !cid_A58A096E-5413-4AF4-B8F1-320835A7A4CF_redimensionner

Pour rejoindre le port, un petit sentier côtier serpente dans les roches et nous amène au club.

2901_redimensionner

Le « Lavandou Plongée »  et son bateau bien équipé le « Kénavo II » assurerons la logistique plongée. Nous connaissons bien ce club, Franck et Laurent Augustin et leur équipe sont  des professionnels qui font le maximum pour assurer confort et sécurité des plongées.

2912_redimensionner

La mer est encore calme ce mercredi soir, hélas, malgré un soleil agréable,  un vent d’Est assez vigoureux soufflera durant tout le séjour apportant une fraîcheur certaine et rendant le plan d’eau moins plan, perturbant ainsi quelques organismes chatouilleux…

…Et la devise du Lavandou est parfois trompeuse…

2911_redimensionner

Jeudi: çà a bien soufflé dans la nuit et du coup nous partons vers notre première plongée à Port-Cros (Pte de la galère) dans une mer assez formée qui secoue le Kénavo II et ses occupants… Belle plongée dans une eau à 15°C

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la petite collation(thé chaud et madeleines) offerte après chaque plongée par l’équipage est la bienvenue… L’après-midi çà ne s’est pas arrangé et par précaution Laurent nous fera plonger devant le Cap Nègre sur ce qu’il appelle la « pelouse du Stade de France »…des posidonies à perte de vue sur un petit fond de 6-7 M. (30 minutes de palier à 3m. sur 60 minutes d’immersion… çà c’est de la déco…)

Nos jeunes élèves, Antoine et Vianney suivent bien le rythme, sous la houlette de Christophe. Un plaisir de les voir plonger…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vendredi et la suite:  Toujours ce vent d’Est et du soleil, les plongées se succèdent, avec de belles rencontres: les mérous bien sûr et aussi des corbs, des dentis, quelques murènes et des araignées(le » crabe de mai »).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une plongée un peu sportive(largage et  récupération en pleine eau, c’est nouveau pour certains…)près de l’ ilot de la Fourmigue nous fait visiter l’épave du Spahi, avec un beau mérou sous les tôles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

En faisant surface, la mer a un petit côté tourmenté qui semble-t-il ne convient pas à l’estomac délicat de Marjorie dont j’aperçois le visage moins rose, penché par dessus le plat-bord.  Sentant le coup arriver, je m’éloigne un peu de la coque du Kenavo, et il est vrai que deux heures après, un repas adopte un aspect moins agréable…les oblades toujours à l’affut s’en sont contentées…!!! (pas de photo;-))

L’immersion sur la  pointe de Montrémian au Nord de l’ ile de Bagaud(réserve ornithologique) avec sa célèbre « piste de ski » (belle pente sableuse entre les roches) nous apportera son lot de gorgones, de belle faune fixée multicolore et la rencontre avec un poisson bizarre(voir article précédent Uranoscopus scaber).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’autres plongées sur l’ilot de la Gabinière nous transporteront à « Mérouville ». Ici les mérous(Epinephelus marginatus) sont nombreux et de belle taille. Ils sont souvent nonchalamment posés dans leur lit de posidonies.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A l’ approche d’un plongeur, ils redressent leur épine dorsale, histoire de bien montrer leur réprobation de notre irruption durant la sieste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si l’humain bulleur se montre insistant, ils décollent de leur moelleuse couche et vont soit se cacher plus loin dans leur creux de rocher préféré, soit souvent, ils vont dénicher à leur tour un confrère, espérant sans doute que le palmipède bruyant poursuivra plutôt celui-là!!!

Cette fin de semaine, le ciel se couvre et la pluie qui s’annonce nous signifiera la fin de notre séjour varois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A Toulon, sous un crachin de belle ampleur, le TGV sera annoncé tantôt à l’heure, tantôt en retard…et bien ce fut en retard et c’est vers minuit seulement que nous nous séparâmes Gare de Lyon…

Encore une sortie agréable dans une ambiance sympathique qui annonce pour certains une semaine sur l’ile de Porquerolles en juin!!!

Merci à nos cadres (Eric, Pascal, Christophe) pour leur disponibilité et à Bertrand pour l’organisation.

Images: Béatrice, Marjorie, Thomas, Daniel.

Texte: Daniel

IMG_0056

Plus de photos et des films dans la galerie photo de l’espace adhérents.

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Sortie Club. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.