Histoire du Club

Le CENTRE SUBAQUATIQUE FRANCAIS fût l’un des pionniers de l’enseignement de la plongée Grand Public.

Le saviez-vous ? Beaucoup de grands noms des sports subaquatiques ont participé à la création et à l’essor du C.S.F.

1959 : la plongée sous-marine est encore un sport d’élite essentiellement pratiqué par ceux qui ont la chance de bénéficier des rares moyens techniques disponibles à cette époque, c’est-à-dire les militaires.
En région parisienne, seuls quelques riches privilégiés peuvent s’offrir l’enseignement dispensé par des précurseurs, comme le Commandant Le Prieur

C’est donc en 1959 que trois hommes ont l’idée de créer à Paris la première école de plongée vraiment ouverte au Grand Public : LE CENTRE SUBAQUATIQUE FRANÇAIS.
– Jean-Pierre KIEVITCH, ancien plongeur de la Marine Nationale
– Georges SOULIER , champion de plongeon de haut vol
– René BAILLEUL qui fût président du club jusqu’à l’Assemblée Générale du 20 mars 1988 (date à laquelle Daniel Saadetian, membre du club depuis 1978, fût élu à la Présidence de l’association, fonction qu’il occupe toujours aujourd’hui).
Pour l’anecdote, il est à noter que René Bailleul est venu des compétitions internationales de tennis de table à la plongée sous-marine, conquis par son intérêt professionnel (il était chercheur en hydrographie)

Leur combat pour la promotion de ce sport dût être convaincant car trois autres grands personnages acceptèrent de parrainer la naissance du C.S.F.
Il s’agissait tout simplement des Commandants Jacques-Yves COUSTEAU, Philippe TAILLEZ et de Jacques DUMAS. Excusez du peu !

La même année, Dimitri REBIKOFF s’installa dans une des écoles du C.S.F. (la piscine Rouvet) pour présenter aux médias son premier sous-marin de poche.
Ces événements réussirent à attirer de nombreux amateurs vers ce nouveau sport. Les hommes politiques eux-mêmes s’y intéressèrent. Roland NUNGESSER, Président du Conseil Municipal de Paris acceptait de devenir Président d’honneur du club.
Très vite, des pionniers de l’enseignement de la plongée vinrent rejoindre le C.S.F. Christian Fleury, Paul Adam, Guy Comier (qui créera plus tard un club au pays basque) Lucien Guyard (qui créera également son club à Anthéor).

Tous ensemble, ils mirent au point une pédagogie adaptée à l’apprentissage de la plongée en piscine. Des nageurs de très haut niveau intégrèrent également le club : Jean-Jacques Collace, champion du Monde de nage, Daniel Menguy plusieurs fois recordman de grandes traversées à la palme (Manche, Corse-Continent), Jean Michel Oyhenart plusieurs fois champion des Boucles de la Marne et de la Traversée de Paris ( deux épreuves crées par le C.S.F. sur l’initiative de René Bailleul) et aujourd’hui Président du Comité Inter-régional IDF/Picardie de la FFESSM.
D’autres nageurs ont également fait la célébrité du club. Jean Zabek, Pierre Pieve (futur créateur du club de Salon de Provence), Serge Werle et Michel Selosse internationaux de nage et leur entraîneur Gilbert Raveton (initiateur de l’utilisation de fibre pour la fabrication de palmes destinées à la nage). Daniel Blin (actuellement toujours passionné de photographie sous-marine dans les riches eaux bretonnes et qui fût un temps président de la commission audiovisuelle Bretagne Pays de Loire
et avant encore président de la commission nage de Bretagne).

Enfin, il ne faut pas oublier Louis Lourmais, qui vint rejoindre le C.S.F. en 1962. Inventeur de combinaisons de plongée en eaux très froides et dont La Spirotechnique sortit un modèle de combinaison en néoprène ‘’peau de requin’’ baptisée ‘’super-Lourmais’’. Homme à la robuste constitution Louis Lourmais s’est rendu célèbre pour sa traversée à la nage du fleuve St Laurent(Canada) en plein hiver, au milieu des blocs de glace dérivants.

Mais revenons à la plongée. Les ‘’militaires’’ de la plongée arriveront à la rescousse de l’encadrement du club : Le commandant Joanes qui créa la première base du club en Corse à Piana ; Daniel Buridant et Guy Camelio anciens nageurs de combat.

De cette ‘’explosion’’ d’activités du C.S.F. allaient sortir de nombreux autres clubs, créés par des anciens comme Georges Goëlle, créateur de la première du Club Méditerranée à Palinuro et du C.E.T. à Cargèse ; René Gadreau créateur de l’école de plongée de Marie-Galante à la Guadeloupe, Armand Ferrand qui dirige le Club de plongée de l’Estérel à Théoule. Christian Moncel créateur du club de plongée de Rueil, Philippe Vauclin des Hydronautes du Perreux, Gilbert Nobilé du Comité Val de Marne ainsi que Jean-François Rochard qui fût membre de la commission technique de la CMAS et créateur de l’agence de voyages-plongée Subexplor.

Des initiatives et des responsabilités ont été prises au niveau fédéral par certains des anciens membres, nous l’avons vu avec Jean-Michel Oyonhaert, c’est également le cas avec Bernard Largeault instructeur régional et Alain Germain, Président de CTR en 1986 et actuellement instructeur national.

La photo sous-marine commençait à intéresser les plongeurs ; Richard Deschamps et Jean-Jacques Meusy créèrent les premiers stages.
Certains membres tellement mordus, ont fait de la plongée ou de la mer le centre de leur activité professionnelle ; c’est le cas de Georges Goëlle, déjà cité, corailleur en Corse, de Philippe Lengen plongeur d’intervention off-shore et de Philippe Valette, biologiste marin et océanographe, responsable dans les années 1980 de la mission du futur centre de la mer, mission qui aujourd’hui a pris corps sous le nom célèbre de Nausicaa à Boulogne-sur-mer et dont il est le Directeur Général.
Bernard Krieff, patron d’un des plus importants instituts de conseil en marketing fût également membre du club.

Il serait injuste de terminer ce Who’s who sans parler des anciens, plus anonymes qui ont fait tourner le C.S.F. Tous bénévoles, ils vous accueillaient dans les piscines, ils vous formaient, ils entretenaient le matériel, ils occupaient les fonctions parfois ingrates du travail administratif ; sans eux, le C.S.F. ne serait pas ce qu’il est. Qu’ils soient tous ici remerciés.

Bernard Bornat, un des tous premiers adhérents du club et le plus ancien de ses membres, toujours en prise avec la mer car commercial dans le matériel de plongée. René Prud’homme qui fût-le ‘’doyen ‘’ fidèle au poste et à la caisse sur la piscine d’Aubervilliers ;
à Charenton, Marc Francon, le pilier de la fosse de plongée ;
à Rouvet, Philippe Didier, Michel Labat et sa sœur Caroline, championne de France de nage avec palmes ;
à Blomet, Guy Jamard le bio-pédagogue et Cyril Morize arrivé pour un baptême et devenu moniteur.

Les concepteurs du journal des plongeurs du C.S.F. ‘’ SUB-INFOS’’(dont l’idée revient à Daniel Saadetian) Brigitte Girard et Benoît Chanut, François Guillemot dit Youki pour les dessins.

Les responsables matériel, Laurent Bocquet pour Blomet, Bertrand Liévin, Daniel Grillon, Patrick Lapeyre se sont passés le flambeau à Aubervilliers, lequel est désormais entre les mains de Gilbert Quellier.
Dominique Durand (arrivé au C.S.F. en 1967)qui participa pendant de nombreuses années à l’organisation administrative et logistique du club par sa présence au sein du Bureau et grâce auquel, par son travail de recherche vous pouvez avoir sous les yeux ce présent historique.

Les trésoriers et trésorières, Jean-Pierre Blanchelande, expert comptable de profession qui grâce à ses compétences a permis au C.S.F. d’établir une comptabilité précise et de haut niveau ; Pascale Berna et Christine Pakiela qui ont pris sa suite quelques années avec gentillesse et dévouement et aujourd’hui Valérie Alric.
Odile Richard, qui dans le lourd poste administratif et un peu ingrat de secrétaire au sein du bureau, a su monter et suivre les dossiers qui ont permis au club de mener à bien tous ses projets et actions.

La vie du club a été également soutenue par le formidable réseau de fidélité de certains membres : Ainsi, Bruno Mezenen et son père Peter ont transporté régulièrement et pendant longtemps près de 400 kilos de bouteilles et de matériel de plongée entre le gonflage et la piscine Blomet.

Cet historique résumé ne pourrait se terminer sans parler de Raymonde Legrand, qui fût notre secrétaire auprès de René Bailleul pendant de nombreuses années ; présente dans toutes les piscines à la fois, elle a rédigé de sa main plus de licences depuis 1959 que vous ne ferez jamais de plongées dans votre vie.

Un club, c’est aussi une association d’amis, et il arrive parfois que cette vie associative comporte ses moments de tristesse. Ainsi, un ami qui nous était cher nous a quittés le 18 juillet 2004 à l’âge de 44 ans. Thierry Masson était Président adjoint et directeur technique du club ; son implication et son rôle moteur dans les actions pédagogiques ont contribué et, sans nul doute, au-delà de son absence, continueront de contribuer à la qualité des formations dispensées aux plongeurs du club. Mais comme tout ami absent, il nous manquera. Bien sûr chacun d’entre nous conservera de Thierry, un souvenir qui lui est propre, mais nous garderons tous dans notre mémoire sa joie de vivre et son enthousiasme.

Daniel Saadetian assure la présidence depuis 1987 avec auprès de lui une équipe renouvelée mais toujours très active.

Eric Plantier dans son rôle de responsable technique veille au respect des normes fédérales au sein de l’association.

Merci à tous

Laisser un commentaire